Anjou Ailes Maquettes 2011, 2012 et 2013

Bonjour à tous,

Le rendez vous de Pâques à ne pas manquer, l’Anjou Ailes Maquettes se déroule dans le musée d’Angers Marcé au pied de l’aéroport.Tous les ans, nous sommes reçu par une équipe de bénévoles qui se mettent en quatre pour nous accueillir chaleureusement avec un seul mot d’ordre, la convivialité et la bonne humeur.

le principe est simple, le samedi matin on dépose les modèles aux pieds des grandeurs dans le musée, chacun  place où il le souhaite son modèle, seul consigne, les planeurs avec les planeurs, et avions avec les avions. Alban et son équipe gèrent les arrivants à leur arrivé à coups de grands sourires et de café.

une fois installé, Les premiers échanges commencent entre les participants et de ce coté là, nous sommes intarissable. Le plaisir de se retrouver, les nouvelles des copains et de fil en aiguille la mayonnaise commence à prendre. Ce qui fait de cette rencontre un exellent moment est à mon avis l’excellent cadre et le mélange des genres. Du vieux planeur à l’avion de tourisme, du débutant en construction aux constructeurs confirmés, des poids plumes au petit gros, enfin il n’y a rien de défini, seul compte le plaisir de se réunir.

pour ma part, c’est la troisième fois que je me déplace à Angers. La première fois, en 2011, j’étais en famille et je suis allé pour me promener. Bruno Gicquel m’avait parlé de cette sortie lorsque je lui avais présenté mon FW190 avant Coëtquidan. Je suis donc arrivé le Dimanche matin pour assister aux vols,  OH surprise, j’ai reconnu l’avion de Daniel !!!

comme un gamin, j’ai fait le tour de cette machine, impressionné par les détails et la qualité de reproduction. J’ai longuement échangé avec Daniel et son ami qui l’accompagne souvent sur les sorties

Nous étions revenu enchanté de notre journée avec la ferme intention de revenir l’année d’après. J’avais apprécié le contact avec les exposants et le plaisir qu’ils éprouvaient à parler de leurs modèles. Je mettais la première fois les pieds dans le monde de la maquette.

 

Un an plus tard, de retour au GPPA et cette fois en tant que participant. Entre temps, je m’étais fait connaitre sur le forum modélisme.com et Sébastien (hawker49) et Jean Luc (jelu91) m’attendaient pour m’accueillir. Sur cette photo, on peut les apercevoir, ils font semblant d’être intéressé par la lecture…..

Ils sont tous les deux de la région et connaissent parfaitement les lieux. L’année d’avant j’avais vu le spit de Sébastien sans avoir eu la chance de le croiser. je dois avouer que j’étais pressé de le rencontrer et de mettre un visage sur le Pseudo. Je commence à m’installer sous le MS733 et je vois arriver les deux loustics avec un sourire jusqu’aux oreilles. Ils m’aident à me mettre en place, puis les langues s’affutent et les premières conneries fusent….

sur cette photo on peut voir le P47 monté tant bien que mal sous le MS733

puis commence le tour des allées pour découvrir les autres modèles et se présenter aux autres modélistes. beaucoup de participant, une grande diversité de modèles tel que ces « cacahouètes »

de magnifiques plumes comme cet autre modèle

Je ne peux tous les montrer mais il y en avait au moins quatre, d’une grande finesse de construction et d’une légèreté déconcertante.

voici une vu d’ensemble pour que vous puissiez vous imaginer, pour ceux qui ne connaissent pas, ce que ça peux représenter…

c’est cette année que j’ai rencontré Bruno Henri accompagné d’une personne charmante, un modéliste  tout aussi passionné que lui et nous avons bien sympathisé. Comme je vous l’avais laissé entendre, ce n’est que des moments d’échanges sans prise de tête, et cette rencontre avec Bruno, m’a laissé un super souvenir, car quelques moi plus tard au Championnat de France maquette, il me fit un immense plaisir en me prenant comme mécano pour me permettre de venir assister aux vols. voici son avion en vol

Que dire de Daniel Renou, il est connu et reconnu dans le monde de la maquette, lorsque j’ai vu son avion et que je l’ai questionné sur: comment a t’il reproduit tel ou tel détail? il m’a répondu simplement en m’expliquant  chaque détail de réalisation, on s’entait vraiment la passion.

voici son avion….

cet avion ne parait pas, mais quand on s’approche, on peut apercevoir un travail des plus minutieux, rien que le faux moteur est hallucinant …

encore un très beau modèle, un PIPER CUB réalisé suivant les plan de Daniel Renou, ce modéliste à reproduit le fuselage en tube acier comme le grandeur et la finition est des plus soignées.

que dire aussi de ce bel oiseau russe

je pourrai vous en parler et détailler encore longtemps ces modèles, mais ils faut bien passer à l’année 2013.

 

Cette année une fois de plus, le rendez vous est pris, pour le week end de Pâques, la voiture est chargé avec les avions et en route pour le GPPA. ils vont finir par se lasser de nous voir….lol

je vais essayer de vous faire ressentir l’ambiance au travers de ce récit….

cette fois le P47 est bien avancé, Alban et son équipe toujours aux petits soins, baise main de rigueur pour les dames, il accueille chaque participant aidé de son équipe.

après avoir installé le P47 et le Raven sous le MS733 une fois de plus,

on commence à faire le tour du musée pour saluer les habitués et découvrir les nouveaux. Cette édition est riche en participants, comme cet auvergnat qui avait fait le déplacement avec deux avions, un corsair

et ce magnifique chasseur français (D520)

j’ai été intrigué une fois de plus par la finition de certain avion, et sur ces deux modèles, il n’y a pas d’entoilage, ils sont directement enduit à l’enduit carrossier. j’ai été étonné de cette méthode, car la plupart du temps, on entoile pour durcir et solidifier le balsa. J’ai été surpris par la dureté de la surface. Je vais certainement expérimenter cette méthode sur de petits modèles, car il y a un gain de poids certains.

Les premières blagues fusent, on parle des copains, des sorties passées ou à venir, une fois de plus c’est très riche en échange, on fait de nouvelles connaissances, c’est vraiment conviviale.

En parlant de petit nouveau, encore un avion connu du site modélisme.com, celui de Protéo, un magnifique biplan

pris sous cet angle on croirait presque un vrai, encore une magnifique machine d’une grande finesse de finition .

un autre biplan tout aussi magnifique, j’ai été impressionné par son démontage, il se coupe en deux juste à l’arrière du cockpit, ce qui rend le montage et le démontage d’une simplicité puisqu’il reste haubané

les modèles sont vraiment très beau.

Au détour d’une allée, je suis aussi tombé sur ces deux personnes, peu recommandable, qui essayaient de piquer un avion discrètos

vous les avez reconnu jelu91 et hawker49, Jean Luc place sont Stampe pour l’occasion, comme je vous le disais les gens sont vraiment énervés et agressif…lol.

Là ça chambrait un peu…..

plus sérieusement, cette année encore nous avons été gâté par les modèles présents, comme ce P51

ou encore ce spit

ou ce magnifique corsair de 2m80, propulsé par un MOKI et comme ça suffisait pas les ailes se replient comme le grandeur……

je dois avouer que cet avion c’est mon coups de cœur, toute ma jeunesse bercée par Pépé boyington et les têtes brulées, j’entends encore le générique du rendez vous du dimanche après midi….avouez que c’était quand même mieux que Walker……

l’avantage du MOKI c’est qu’il n’y a pas de faux moteur à faire!!!!

autre passionné, ce modéliste qui c’est épris de cette avion de tourisme chargé d’histoire qu’il maîtrise à la perfection, encore un mordu comme je les aimes

tout beau tout neuf, il sort tout juste de l’atelier, modèle réalisé entièrement du plan à la conception du modèle.

Daniel Renou une fois de plus avec de belles machines, comme cette avion de tourisme

ou cet autre très belle machine d’une personne que j’ai déjà rencontré plusieurs fois, un couple charmant dont j’ai malheureusement zappé le nom…. les détails sont précis sur ce modèle, on dévisserait presque le bouchon du réservoir et on s’attend à voir les aiguilles bouger sur la planche de bord.

Dans la journée, Alban nous avait fait une surprise, comme chaque année il nous cocotte une petite visite, cette fois les atelier des stampes. Je n’ai malheureusement pas pu y aller mais protéo m’a raconté la visite et apparemment c’était très instructif.

Pour ma part j’étais resté avec une personnes qui c’était déplacé pour la journée et me rencontrer par la même occasion. Christian suit la construction du P47 avec grand intérêt sur ce site (et site du club avant déménagement), puisqu’il a entrepris la construction de cet avion toujours à partir du plan de BT. Il est arrivé avec une liste de questions impressionnantes, on a beau détailler, il y a encore des zones d’ombres qui persistent. Nous avons donc longuement échangé sur le sujet. Sur le forum de modélisme.com, la photo que JELU91 à postée , l’avion tête en bas, je montrai à Christian la fixation de l’aile sur le fuselage, car le plan sur ce point est peu clair. Je ne regrette pas d’être resté, ça a été une fois de plus une très belle rencontre et on se reverra surement lors d’un prochain rendez-vous.

Comme vous pouvez le constater, Angers c’est aussi ça, j’ai trouvé des réponses sur des points techniques, d’autres ont trouvé des réponses à leurs problèmes, c’est vraiment un grand moment d’échange, le tout dans un lieu magnifique. Par exemple sur un de mes nombreux projets, je compte réaliser un ME109 F ou G en électrique avec les becs fonctionnels. il y avait cet avion

qui possède ce bord d’attaque amovible, ça a été l’occasion de demander des explications à son propriétaire. sur ce modèle, c’est la vitesse de l’avion qui entre les becs, il y a donc un système de ressorts.

Le soir venu, fermeture des portes du musée, on se fait enfermer, et on prépare les vols du lendemain. Le repas arrive, on mange ensemble et on se retrouve autour d’une table pour parler des » faits de guerre » rencontre, histoire de vol, ou tout autres choses. Chacun apporte à la conversation, et c’est l’occasion de rencontrer les personnes que l’on avait pas forcément encore croisées.

Nous sommes dimanche matin, Laeticia nous accueille avec un grand sourie et le café croissant. On se rends sur le bord de piste avec un froid de canard, Jean Luc à sortie pour la première fois depuis bien longtemps, son modèle et rencontre des problèmes de démarrage moteur. Ne pouvant le laisser dans l’embarras, je lui donne la main à essayer de démarrer la bête.

Je sent une main qui me tapote l’épaule, Fabien avec un sourire jusqu’aux oreilles me dit bonjours, super surprise, je lui demande de suite si le stuka est là et me fait signe que oui….La journée démarre bien. on assiste à une série de vols sur toute la matinée, remorquage à la chaine et vieilles plumes en l’air, le spectacle est des plus jolie à regarder.

C’est a midi que nous nous retrouvons autour de la table pour manger, toujours entre potes. puis comme la veille on redescend au musée une nouvelle fois. Cette fois Alban nous ouvre la réserve du musée ou se cache des trésors, des machines qui attende qu’on les bichonnes, c’est toujours un merveilleux moment. Cette année j’ai eu une petite pensée pour Christian qui n’était pas présent cette édition, un empêchement l’a retenu. C’est une figure du musée, il s’occupe des archives et il est intarissable sur l’histoire des avions et m’a beaucoup expliqué sur le rôle des trims ou compensateurs,  les différents modèles enfin on boit ses paroles. Si je me suis placé sur le MS733 c’est que j’ai un projet de réaliser cet avion, j’ai acheté le CD de documentation de l’avion et je suis en train de dessiner les plans…on peut aussi voir les avions en cours de restauration et se retrouver devant une aile dépouillée de tout entoilage

il y a toujours un passionné pour nous expliquer le pourquoi du comment, les matériaux, les techniques,

et je suis toujours ressorti moins con qu’avant, mais il y a encore beaucoup de travail pour que je sois intelligent…….ici c’est l’aile du Bobcat, mais on peux se retrouver devant une pièce de n’importe quel avion.

la journée s’achève et pour le plaisir, je vous ai parlé de l’avion de fabien, voici quelques photos

un travail …… que dire de plus, on est pas dans les dix premier au championnat du monde pour rien et champion du monde par équipe.

une dernière pour le plaisir

voilà pour ce petit reportage, j’espère que ça vous a donné envie de découvrir l’équipe du GPPA. cette année je suis partie assez vite et un peu avant la fin. Pour clôturer le WE on a le droit au discours d’Alban, puis arrive la remise des prix….

j’oubliai, Alban m’a fait découvrir le véritable trésor du musée, même les deux loustics qui habite presque au musée ne le connaissent pas, je parles de ces coffres

j’avais lancé une petite devinette sur le contenu de ces boites, et je remercie Alban de m’avoir révélé ce secret…

je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps voici ce que contiennent ces coffres

un passionné à réalisé la construction de la plus part des avions 14-18, ils sont reproduit à une petite échelle avec une finesse remarquable. Alban m’a confié qu’ils seront bientôt visible au musée. Il y en a des dizaines…. attention les yeux, et merci Alban pour avoir partagé se secret……

GRAND MERCI A TOUS  et a très bientôt …Pascal

sur ces liens toutes mes photos

https://plus.google.com/photos/109168739300847532441/albums/5866329761838956513

https://plus.google.com/photos/109168739300847532441/albums/5863815836317628945

 

 

 

 

 

Un commentaire sur “Anjou Ailes Maquettes 2011, 2012 et 2013

  1. Pingback: Anonyme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.