Aile Anjou Maquette 2015

Bonjour à tous, de retour d’Angers où c’est déroulé la 10ème rencontre du GPPA. Cette année encore, de nombreux modéliste se sont donnés rendez-vous au Musée, pour exposer leurs plus beaux modèles. Cette manifestation complète les autres sorties par son originalité, en effet les modèles sont exposés sous leurs grands frères à la plus grande surprises des nombreux visiteurs du musée.

Une équipe de passionnés nous accueil, et nous font découvrir l’histoire de l’aéronautique et ne tarissent pas d’anecdotes. Toutes les portes nous sont ouvertes, les réserves regorgent de modèles qui ne demande qu’à être mis au grand jour, une véritable caverne d’Alibaba. dans les allées, des moteurs, réacteurs et autres propulseurs sont didactisés pour faciliter les explications des maîtres des lieux.

en plus de se rincer les yeux, on a le droit à un cour particulier sur le fonctionnement d’un réacteur par exemple, ou du rôle des compensateurs, enfin toutes questions trouvent réponse. les ateliers de restaurations sont aussi ouvert, il est possible de voir les projets en court, une petite leçon d’entoilage grandeur nature…. Inutile de vous dire que c’est une mine d’or pour nous maquettiste.

Tout est prévu, pendant que les parents visitent, les enfants ont leur espace de détente, et oui je sais madame me dis souvent que je suis resté à l’adolescence !!!

Cette année, même la télé était conviée, notre ami Jean Luc devient animateur du petit écran…. quel talent….lol.

il est temps maintenant de vous présenter les modèles présents, rétroplane est bien représenté, de nombreux planeurs sont exposés, c’est un véritable plaisir de découvrir ces dentelles

de véritable oeuvre, la minutie des détail est impressionnant, des heures et des heures d’ajustement, il n’y a pas le droit à l’erreur, ils sont vernis et le moindre défaut d’ajustement serait visible

voici la bête avant entoilage

je ne suis pas forcément attiré par les planeurs, mais je dois avouer que l’on apprend beaucoup au contact de toutes ces disciplines,

voici son petit frère

au détour des allées, voici ce que vous pouvez voir, un modèle se cache sous l’aile protectrice de son grand frère

une machine d’une minutie déconcertante, son constructeur vient juste de le finir, il attend son heure pour prendre son envole.

encore une merveille

je ne peux tous les présenter tellement il y en a, mais une grandes variété de planeurs sont présentés, voici quelques photos au kilo…

voici pour les planeurs, je ne les ai pas tous présentés, désolé pour ceux que j’ai oublié.

un musée c’est aussi de vieilles toiles, des avions insolites, précurseur à leur époque, souvent insolite. Quelques modèles sont représentés

à cette époque, se sont des machines bricolées, la priorité est à facilité la réalisation, les formes sont rustres, seul la fonctionnalité compte

l’avion que je vais présenter maintenant à une histoire, plusieurs personnes se sont lancé à sa construction, sans pour autant réussir à le faire voler. Un maquettiste à toutefois relever le défis, pour l’aider plusieurs copains se sont joint au projet pour le mener à bien, c’est à dire faire voler cette machine insolite

he oui, ce truc bizarre à volé, pour ceux qui pense que le modélisme est une activité de solitaire, voici le parfait contre exemple, sans la complicité de plusieurs personnes, ce projet n’aurait jamais vu le jour, c’est ce modèle qui a d’ailleurs remporté le prix GPPA à égalité avec un autre modèle que je vous présenterai plus tard.

LE René Gasnier ne manque pas de détail, c’est une véritable maquette, les détails sont d’une finesse, voyez plutot

le modèle est propulsé par un moteur électrique, mais il est parfaitement intégré dans ce moteur très réaliste.

la maquette à été réalisé à partir des plan de son grand frère, pendu juste au dessus et les assemblages sont identique

seul les fils des accus trahissent la supercherie.

on avance un peu dans le temps, voici un jolie biplans en cour de montage, il n’est pas fini de haubanné

voici le modèle deuxième modèle qui a eu le titre du GPPA,  un fuselage tubulaire comme le vrai, seul remarque, vraiment dommage qu’il n’y ai pas de pilote!!!

c’est un modèle qui vole parfaitement, c’est impressionnant la maniabilité du modèle, comme le grandeur, il vole lentement le moteur radial chante une douce mélodie. vous pouvez apercevoir la roue de son grand frère, le musée possède cette version.

une dernière on ne s’en lasse pas,

un corsair, récompensé par le publique

comme tout à l’heure, quelques photos au kilo des modèles présents

j’oubliais, le Piper de Daniel, je ne me lasse pas de regarder ce modèle, le fuselage est aussi réalisé en tube acier comme le grandeur,

cette maquette à bien figuré en F4C, c’est pas un hasard

quelques modèles était présenté en cours de construction, comme ce spit impressionant, celui de Hawker49

un magnifique dauntless

et petit clin d’oeil à un mordu du détail, notre ami Benoit qui c’est lancé dans la réalisation d’un ULM, tout est fonctionnel comme le grandeur,

c’est le genre de mordu que j’adore, un grand malade du détail,

on aperçoit le maitre derrière son oeuvre

comble de hasard, lors de la visite des réserves, le même modèle attendait son heure de gloire!!!

il y a vraiment des mordu du détail

oupps ça c’est un vrai, il faut dire qu’il est facile de se tromper au vu de la qualité des réalisations…..

je me suis fait aussi un nouvel ami,

j’oubliai, il y avait aussi une pale copie d’un P47

pour conclure, encore une édition riche en modèle, c’est ma troisième participation, mais je découvre à chaque fois de nouvelles choses, de nouveaux modèles. On y fait toujours de belles rencontres, et quel plaisir de revoir les maîtres des lieux, surtout la jolie Laeticia, désolé Alban……

Comme chaque année, on repart avec des projets, et plein de magies dans les yeux……

Merci à toute l’équipe pour votre gentillesse

A très bientôt

Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.