“Les bidouilles électroniques”

Bonjour, dans cet article je vous présenterai des petits montages en électroniques, j’alimenterai à fur et à mesure des montages que je réaliserai sur les maquettes.

Pour commencer, je vais vous présenter comment modifier le fonctionnement d’un servo.

Principe de base, un servo est un moteur électrique continu qui va tourner dans un sens ou dans un autre. Une carte électronique va piloter le moteur et le commander en rotation dans les deux sens de rotation. le sens de rotation et la vitesse de rotation sont indiqué dans le signal venant du récepteur. Le servo est limité en rotation, un capteur de rotation va renseigner la carte de commande de l’angle de rotation, c’est le potentiomètre.

 

 

 

 

 

1) Premier montage, augmenter l’angle de rotation d’un servo-moteur. les radio moderne peuvent maintenant ajuster les débattements, mais parfois on a besoin de plus, voici comment faire.

On ouvre le servo puis selon les modèles on dessoude le moteur pour sortir la carte électronique. pour ce faire si on a pas de pompe a dessouder, on chauffe la soudure puis on vient taper le servo sur la table, de cette façon l’étain liquide tombe sur la table et la soudure se trouve ainsi libérer, du moins en pratique, car parfois il reste un léger collage, puis procéder de la même manière sur l’autre soudure. ensuite chauffer et aider en forçant un peut au tournevis pour sortir les bornes du moteur…

ensuite écarter le circuit pour voir le potentiomètre.

sur la photo on peut voir le potentiomètre et ses trois bornes, on ne touche pas le fil au milieu, c’est le curseur.
on vient donc couper le fil d’un des cotés, puis on soude dessus un autre fil pour les allonger, gaine thermo par dessus pour isoler le tout. les deux fil sont ainsi prolongés. si l’accès est facile, au lieu de rallonger le conducteur cité carte électronique, je dessoude le fil pour souder un fil au même emplacement mais plus long…. les deux fil sont noués ensemble pour les repérer. ensuite faire la même chose pour l’autre coté. on replace la carte électronique et on soude le moteur. prévoir le dégagement des fils, on referme le boitier….

fin de la première étape.
voici le circuit a réaliser.

sur le schéma du haut on voit le câblage d’un servo non modifié, sur celui du dessous le câblage modifié.
on va maintenant souder les deux potentiomètres en place, dénouer les deux fils correspondant à un coté, puis souder un fil au centre (sur le curseur) et l’autre a une des extrémités. régler de suite le potentiomètre, cet a dire tourner pour placer la flèche sur la borne que l’on vient de souder (tourner vers le fil soudé) de cette façon votre potard aura une valeur de 0 ohm.
procéder de la même façon pour l’autre coté.
une fois fait brancher le servo sur la radio, prendre par exemple le manche des gaz, comme ça on peut rester en place sans être obligé de tenir le manche, manche au neutre le servo se centre, pousser le manche en butée haute le palonnier tourne, et s’arrête, maintenant on va pouvoir régler le potentiomètre, il suffit de tourné le potard, si le servo reviens vers le centre, on n’est pas sur le bon, donc on le ramène et on change de potentiomètre. si il se déplace dans le bon sens je le règle au débattement souhaité….. attention toutefois, le servo a une buttée, donc ne pas forcer dessus, on ne peut pas dépasser 180° de débattement total….ne jamais trimer sur ce genre de montage, autrement on peut arriver en buttée…..

2) Deuxième montage, on veut faire un servo treuil qui s’arrête à des butées, type fin de course.

Faire la même chose que décrit précédemment,
dessouder le moteur, cette fois on sort le potentiomètre de son logement (si on peut, autrement on le laisse en place et on coupe les 3 fils pour les prolonger vers l’extérieur en prenant garde de bien repérer celui qui est au centre. une fois fait je démonte la tête du servo pour enlever la buttée (coup de cutter et hop c’est partie) puis on remonte la tête du servo. maintenant voici le schéma à réaliser

Le schéma du haut est le montage du servo sans modification, en dessous c’est la modification que nous allons apporter. perso j’ai préférer sortir seulement les trois fils du potentiomètre et de les souder sur une platine électronique à pastille (vendu dans le commerce électronique) cette plaque présente l’avantage de faire de circuit simple sans se prendre la tête à graver des circuit électronique, de plus elles sont déjà percée, y a pu qu’a planter les composants dessus et de les souder.
vous trouverez en vignette une photo de la plaque.
donc j’ai réaliser la câblage du schéma. les deux contact sont des contacts type fin de course, un languette métallique vient en contact de la pièce en mouvement et actionne un contact.

petite remarque, j’ai préférer changer le potentiomètre du servo car il était trop souple et le réglage risquait de changer avec les vibrations. j’ai donc pris trois potentiomètres identique de 5 kilo-ohm. c’est pour cette raison que je vous ai dis que si vous n’arriviez pas à le sortir pas de soucis……

une fois fait réglage, placer P1 et P2 à zéro( tourner le curseur vers le fil que vous avez soudé), ensuite placer le montage sur une table le servo libre et sans mécanisme, cette fois j’ai pris un bouton trois positions, on place le bouton au neutre (position milieu) le servo doit être à l’arrêt, si ce n’est pas le cas, tourner le potentiomètre du servo pour arrêter la rotation du servos. ensuite pousser le bouton vers le haut, le servos se mets à tourner appuyer sur le fin de course, si le servos tourne plus vite, il faut relâcher et appuyer sur l’autre fin de course. le servos doit changer de sens de rotation, maintenir le fin de course appuyer et tourner le potentiomètre P1 ou P2 attaché sur le fin de course (donc en série) jusqu’à obtenir l’arrêt du servo, ensuite déplacer le bouton dans vers le bas et procéder de la même manière avec l’autre fin de course.

une fois réglé, vous devez avoir au neutre le servo est arrêté, basculer le bouton vers le bas, le servo tourne dans un sens, basculer le bouton vers le haut, il tourne dans l’autre sens….
maintenant pour les fin de course, un fin de course arrête la rotation du moteur dès qu’ils sont actionnés…..

voilà j’espère que tout ça vous sera utile, n’hésitez pas à demander d’autre explication si je n’ai pas été assez claire….
Amicalement Pascal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.