Construction d’un P40 électrique (AEROKIT) 2ème partie.

on continu sur le montage de l’aile, on commence par coffrer la partie entre le longeron principale et le BA

on intègre en même temps les servos, il est en effet plus facile de visser les servos à ce stade, car ensuite avec la seul ouverture prévu il sera plus difficile de pointer les vis.

on réalise ensuite le cerclage pour les puits de roue

on en profite aussi pour rallonger les fils des servos, je préfère rallonger en soudant que de placer une connectique qui risque de créer des pannes.

je compte pour augmenter le réalisme faire les feux de signalisations fonctionnels, il faut donc passer les fils avant de coffrer l’aile

on va ensuite préparer le coffrage de l’aile, on colle les feuilles de balsa ensemble pour ne réaliser qu’une seul feuille adaptée à la taille de l’aile. en procédant ainsi on évite l’effet vague lors du coffrage entre les planches.

on prépare aussi les logements pour les charnières des volets

on n’a plus qu’à finir le coffrage de l’aile

pour maintenir le coffrage j’utilise des poids, des revues, des sacs plastiques remplis de sable, enfin plein de petites astuces peu couteuse et très afficace.

voilà la première aile est coffrée.

on prépare le plan de travail pour la deuxième aile, le plan est placé puis protégé par un film plastique, vous connaissez la music maintenant, c’est pas la première fois que nous procédons ainsi.

il va falloir caler l’aile que nous avons réalisé pendant le montage de la deuxième aile. Nous allons donc réaliser une cale pour maintenir l’aile en place et la soutenir en position.

nous plaçons l’aile bien à plat sur le plan de travail, puis on place un morceau de planche de balsa de 10mm derrière la clé. On trace ensuite sous la clé.

on aura plus qu’à couper la planche suivant le tracé

on vérifie

c’est nickel !!! nous allons pouvoir commencer le montage de la deuxième aile.

Je commence par coller la baguette du bas sur la clé d’aile

ensuite on place le longeron sur le plan

l’aile est maintenu par les cales que nous avons réalisé

on prépare les nervures pour les mettre en place

et on peut commencer par coller les nervures en place

comme pour la première aile on place les BF,

puis on coffre le dessus de l’aile, pour ce faire on place les feuille de balsa à blanc,

puis on va les coller ensemble, on place une bande cache sur la jointure, puis on ouvre pour encoller

on pose à plat et on cale le temps du sèchage

on procède ainsi sur toutes les planches

jusqu’à réaliser une grande planche qui recouvrira l’aile en une seul fois….

pendant les temps de séchage, on finit les préparations sur l’aile, le bord de fuite des volets est collé puis poncé en forme, les ames de longerons ont été réalisé, puis un petit ponçage pour ajuster et préparer le coffrage.

il est temps de coffrer l’aile, cette fois j’ai utilisé des revues, c’est suivant mon humeur ou plutôt suivant ce que j’ai sous la main..

une fois sec, il va falloir retourner l’aile, pour ce faire il faut se mettre en bout d’une table, on réutilise les cales que nous avions faites pour la première aile

on reproduit les mêmes gestes, on commence par faire les nervures sous les volets

on place les blocs de renforts des charnières

sur le kit il n’y a pas de nervures centrales, pour moi c’est un manque, j’ai donc réalisé une pièce en balsa pour consolider la jointure du coffrage entre les deux ailes.

on réalise les puits,

on prépare le coffrage

on place les servos et fils pour les feux de navigations

puis on coffre

l’aile est maintenant bien avancé

une petite mise en croix pour visualiser notre travail

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.